Mairie de Lézardrieux

Diaporama
Vous êtes ici : Accueil Vie quotidienne Actualités Actualités en blog

Dernières nouvelles

logo ltcAprès avoir adopté son Schéma de cohérence Territoriale (SCOT) en février 2020, puis son Projet de territoire Cap 2040 en juin 2021, Lannion-Trégor Communauté s’est engagée depuis plusieurs mois dans un travail de planification stratégique à travers l’établissement conjoint de trois grands plans :

  • le Plan Climat Air Énergie territorial (PCAET) qui a notamment pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique
  • le Plan de Mobilité (PDM) qui doit permettre de favoriser une mobilité pour tous, tout en respectant mieux l’environnement,
  • le Plan Local d’Urbanisme intercommunal valant plan local de l’Habitat (PLUi-H) qui permet d'organiser dans le temps et dans l’espace les constructions de logement et d’espaces d’activités économiques en respectant le patrimoine naturel et bâti.

Cet exercice vise à organiser le fonctionnement du territoire sous toutes ses facettes (cadre de vie, logement, mobilités, économie et emploi, patrimoine, ressources naturelles, énergie, déchets, etc.) autour d’une double ambition : permettre à chacun de s’y épanouir selon ses besoins, tout en préservant les grands équilibres environnementaux qui nous permettront de répondre durablement au défi de l’urgence climatique.

Consultation publique en ligne du 15 juin au 15 août 2022 : La parole est aux trégorrois.es !

À partir du 15 juin et jusqu’au 15 août 2022, une enquête en ligne est disponible ci-après :

Celle-ci porte sur les modes de vies et les attentes des habitants du territoire de Lannion-Trégor Communauté. Ces contributions permettront de nuancer ou de conforter les différents points du diagnostic et de lancer le débat sur les orientations à prendre.

Cette enquête est également un bon préalable aux séances publiques de travail qui réuniront à l’automne les citoyens intéressés pour un travail en commun autour des enjeux portés par ces 3 plans.

 

Information

Communiqué de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer - Service Agriculture et Développement Rural

 

 Le dispositif des calamités agricoles est différent de celui des catastrophes naturelles :

Le régime des calamités agricoles peut intervenir afin d’indemniser les agriculteurs qui ont subi une perte de récolte (baisse quantitative de production) ou une perte de fonds (destruction ou dégradation de l’outil de production). Cette perte doit être occasionnée par la survenance d’un phénomène climatique ayant été caractérisé comme exceptionnel suite à une expertise météorologique.
Attention, seuls les risques considérés comme non assurables au sens de l’article L361-5 du code rural et de la pêche maritime (CRPM) peuvent faire l’objet d’une indemnisation. À titre d’exemple, sont exclus de l’indemnisation les pertes de récoltes causées par l’ensemble des risques climatiques sur céréales, oléagineux, protéagineux, plantes industrielles et vignes, ainsi que les pertes de récolte causées par la grêle (hors fourrages). Ces exclusions ne s’appliquent pas aux pertes de fonds.
Peut bénéficier du régime de calamités agricoles (après reconnaissance de l'événement climatique exceptionnel), tout exploitant :
- justifiant d’un taux de perte physique de 30 % de la production annuelle (ou 42 % pour les productions végétales bénéficiant d’une aide PAC couplée) pour les pertes de récolte ;
- justifiant d’un montant des dommages dépassant 13 % par rapport au produit brut théorique de l’exploitation.

Pour résumer, le régime des catastrophes naturelles est adapté pour les dommages aux habitations, aux routes, au matériel agricole, et celui des calamités agricoles, indépendant du premier, se charge des dégâts sur les cultures non assurables (en d'autres termes, on peut avoir une catnat sans calam et vice versa). Pour les cultures assurables l’État prend en charge 65 % des cotisations de l'assurance récolte, encore faut-il que l'exploitant ait souscrit cette assurance.

Il existe d'autres dispositifs pour aider les exploitants qui subissent des dégâts sur leurs cultures, dégrèvement TFNB (demande individuelle toujours possible, et collective par zone sur demande de la profession à la DDFIP), PGE, allègement des cotisations sociales.

Nous recensons les dégâts actuellement, de façon à remonter au ministère une description de situation objective, pour l'aider à prendre d'éventuelles mesures supplémentaires.

Coordonnées du service à contacter :  02 96 62 47 11.

Informations complémentaires:

 

 Permanences UDAF 2022

L’UDAF 22 a pour mission de défendre les intérêts matériels et moraux de l’ensemble des familles des Côtes d’Armor. Elle les représente dans les instances qui mènent des politiques qui les concernent.

Elle anime un réseau d’associations familiales présentes aux cotés des familles dans tout le département.

Elle gère des services délégués par les pouvoirs publics. A ce titre, l’UDAF gère un service de protection des majeurs où plus de 50 salariés accompagnent les mesures de 1503 majeurs protégés. Les mesures lui sont attribuées par le juge des tutelles, le contrôle et le financement de cette activité dépend des autorités de tarification (DDCS et DRJSCS).

Plus d'infos:

https://udaf22.com/

Mes questions d'argent | Mieux comprendre pour mieux décider (mesquestionsdargent.fr)

 


Logo ARSCP Vague de chaleur bons rflexe s prfecture35 ARSBretagne 22061 5 1CP Vague de chaleur bons rflexe s prfecture35 ARSBretagne 22061 5 2

Téléchargez le document complet: pdfCP_Vague_de_chaleur_bons_rfélexes_préfecture35-ARSBretagne

P1L'état de catastrophe naturel a été décrêté ce 10 juin pour la commune de Lézardrieux pour inondations et coulées de bout.

Le document complet: pdfARRETE_CATASTROPHE_NATURELLE.pdf

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter la mairie au 02-96-20-10-20

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris